Carnets de voyage Europe SVE

République tchèque. Prague

19 janvier 2015

Je suis une touriste comme les autres. En montant dans le bus Orange Ways ce soir-là à minuit pour un trajet long de 8h Budapest-Prague, je n’étais pas encore très sûre de mon excitation d’avant-voyage. C’était une première pour moi, le bus de nuit. J’avais empaqueté le minimum nécessaire pour ce week-end express de 2 jours, certaine qu’il n’y ferait pas plus froid qu’en Hongrie et que j’aurais assez d’énergie pour marcher des heures durant dans la capitale tchèque.

Puis je suis arrivée en gare. Totalement défaite par le voyage qui s’est révélé bien plus éprouvant que je ne l’imaginais. Il faut dire que l’autoroute tchèque est bien abîmée, ce qui a, de concert, endommagé mon sommeil de mille cahotements et celui de mes camarades espagnols avec qui je me rendais en terre inconnue. Il était près de 8h du matin, il fallait que l’on trouve le chemin de notre auberge de jeunesse dans la lumière de l’aube, la mine renfrognée. Après une toilette de chat, un petit-déj frugal et les sacs laissés en sûreté, nous voilà en route pour lever nos yeux en l’air. C’est comme ça que je suis tombée in love.

kk

Visiter Prague en 2 jours

Arrivée de bonne heure

Se procurer la carte USE-IT de la ville. Il s’agit d’une carte réalisée par les locaux afin d’expérimenter la capitale à leur façon. Bonnes adresses, bons plans, conseils sur le savoir-vivre, infos en vrac… La carte peut se trouver dans les offices de tourisme, mais elle n’est pas exposée à la vue de tous : il faut la demander au guichet (ça, c’est le secret !).

Se poser dans un café

Arriver de bonne heure permet de disposer d’assez de temps pour une pause. Moi, en tout cas, je ne fonctionne pas sans m’être repue d’un chouïa de caféine, surtout quand il s’agit de tenir une journée entière (+ une soirée) sans avoir dormi sereinement plus de 4 heures. Nous, on a opté pour un café dans le centre touristique (c’est déconseillé pour les petits budgets comme le nôtre, mais que voulez-vous, on était à bout de forces). Se poser 10 minutes permet de faire le point sur sa position géographique dans la ville, repérer les endroits-clés et de s’organiser sur l’ordre des lieux à visiter.

Visiter avec les Free Walking Tours

Valeur sûre, les Free Walking Tours sont – selon moi – le seul moyen de visiter un site touristique de façon complète et instructive. J’aime me laisser conter l’histoire de la ville par une personne de bonne volonté qui raconte des anecdotes par passion du partage. Bien sûr, je laisse toujours un pourboire à la fin, parce que 1) c’est poli et 2) quand on a trouvé la visite de bonne qualité, c’est important de le faire savoir par un geste.

Nous, nous avons signé pour deux Walking Tours, bien que le premier, le « Castle Tour » ait été payant d’environ 10 € (mais cela participe au financement des tickets du tramway que l’on prend pour se rendre sur site). J’ai particulièrement apprécié la seconde visite guidée, principalement pour l’humour fin du guide, sa bonne humeur et… la pause café qu’on a pu s’offrir en cours de route 🙂

 

Oser demander LA bonne adresse

Quand on a la culture « auberge de jeunesse », ce devrait presque être un réflexe de se diriger vers l’accueil pour demander de bonnes adresses. Que ce soit pour aller dîner ou boire un verre en soirée, je trouve qu’il est super important de demander à ceux qui savent. En auberge de jeunesse, on sait que vous voyagez sans le sou ou presque. Du coup, on vous indiquera toujours le bon petit restaurant où on mange bien et pas cher ou encore le bar sympa où échanger des « Where are you from? » autour d’une bière au prix plus qu’abordable. C’est toujours bon à prendre.

Prenez de la hauteur

Prague est si jolie, ce serait dommage de ne pas la voir d’en haut ! Vous pouvez monter sur une des tours du pont Charles, ou encore dans la tour astronomique (tôt le matin, sinon vous avez une file d’attente interminable). Nous, nous avons profité d’une vue panoramique nocturne depuis le quartier du château royal. C’était… pfiou !

Ramener un petit souvenir

Ce que je ramène de mes voyages tient facilement dans mon sac à dos. Il s’agit, le plus souvent, d’une carte postale (ou de plusieurs), d’un magnet pour mon frigo imaginaire (je n’ai pas d’appart qui m’attend en France, en tout cas pas encore) et d’une jolie paire de boucles d’oreille artisanale. Chacun son type de souvenirs, bien sûr, mais je trouve qu’il est bien plus pratique d’acheter ce qui est transportable.
Je vous recommande vivement le pont Charles pour trouver votre bonheur – même si c’est ultra bondé de monde, c’est là que j’y ai trouvé de splendides boucles peintes à la main. C’est sur la rive droite, dans une boutique qui ne paye pas de mine, que j’ai trouvé des cartes postales originales pour un prix dérisoire.

* *
Pour être tout à fait honnête avec vous, deux jours à Prague en hiver, ce n’est pas suffisant. J’ai eu l’impression de courir pour en voir le maximum et je hais ça. Mais alors, vraiment.
En été, la capitale doit être magnifique ! Ceci est d’ailleurs prouvé par les vidéos de Laura du blog OlalaChick. Ah et, pour préparer un peu ce court séjour, je me suis inspirée de l’article (en anglais) du blog World of Wanderlust.
Et vous, avez-vous déjà visité Prague ?

 

ophelie

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply LadyMilonguera@Talons hauts et sac a dos 19 janvier 2015 at 2:54

    C'est une ville que j'ai adoré découvrir… J'y retournerais bien volontiers…

  • Reply Blablayablog 19 janvier 2015 at 3:47

    Je garde un excellent souvenir de notre voyage à Prague.
    J'ai trouvé la ville charmante… malgré le froid glacial du mois de février !!
    En revanche, je me souviens qu'on avait trouvé l'accueil un peu difficile. Enfin bon, les Français n'ont pas bonne presse ! Mais je me souviens qu'on en avait souffert.
    Mais j'aimerais beaucoup y retourner. Une ville qui reste dans mon top 10 en Europe 🙂
    Gros bisous

  • Reply Einalem 19 janvier 2015 at 5:14

    Vous êtes allés dans quelle auberge de jeunesse? Tu la conseilles ou à éviter? J'ai lu que parler en anglais c'est pas évident, tu confirmes? (oui, je suis curieuse ^^).

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 19 janvier 2015 at 6:30

    Héhé, la curiosité n'a jamais été un vilain défaut, bien au contraire ;p Alors mon auberge de jeunesse était "Old Prague Hostel", elle est à 5 minutes à pied du centre. Je te la recommande, en fait, en plus d'être bien située et facile d'accès depuis la gare (là par où je suis arrivée), le personnel est super cool – réceptionnistes espagnols, je peux te dire qu'avec mes joyeux lurons qui m'accompagnaient, ça blablatait sévère 😀 En plus tu as un petit-déj', un sandwich qui te revient à la réception et hop tu pars en goguette ! Pour l'anglais, je n'ai pas ressenti de difficulté particulière à communiquer avec les gens. Après, c'est sûr, la vieille ville étant blindée de touristes, ils n'ont pas le sourire facile envers les étrangers. Mais peut-être ne suis-je pas restée assez longtemps pour me faire rabrouer en tchèque ^^

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 19 janvier 2015 at 6:35

    Aaah j'imagine bien le froid de février ! Mes 2 jours datent de décembre et j'avais l'impression que mes extrémités allaient se décrocher ! Bref. Sérieusement, j'ignorais qu'ils étaient aussi mauvais sur l'accueil ! C'est sûr que je n'y prête pas grande attention comme je reste dormir dans les auberges de jeunesse où tout le monde a l'air d'être issu du monde des Bisounours ! Je confirme aussi que ça me plairait bien d'y retourner aux beaux jours, histoire de voir une autre atmosphère.

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 19 janvier 2015 at 6:37

    C'est vrai qu'elle est belle… On ne peut pas tout faire en peu de temps, hélas, ça demande l'achat d'un nouveau billet A/R 🙂

  • Reply Laitfraise Création 20 janvier 2015 at 10:55

    Je suis allée dans cette ville quand j'étais gamine avec l'école et j’aimerai bien la ré-découvrir avec des yeux 'd’adulte' 🙂

  • Reply Marie 20 janvier 2015 at 2:53

    Super article j'ai beaucoup aimé! Super bien écrit j'ai trouvé bravo moi j'ai du mal à ne pas mettre des smileys et des coucoulous partout lol
    Je suis aussi allée à Prague (en été) c'est vraiment une super ville, j'y retournerais volontier 😀 j'adhère avec tout ce que tu as dit! Et le goulash à 5€….. ca vaut le détour 😀

  • Reply Mel's way of life 20 janvier 2015 at 4:06

    Je vais surement attirer les foudres mais je n'ai pas aimé Prague, et du coup j'ai du mal à comprendre l'engouement de tout le monde… un jour j'y retournerai pour comprendre…
    Jolies photos en tous cas !
    Bise

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 21 janvier 2015 at 10:57

    Salut mademoiselle LaitFraise ! 🙂 C'est un joli voyage qu'ils vous avaient organisé avec ton école ! Y avait-il un sujet particulier ? Je te conseille d'y retourner, un long week-end devrait suffire. Quant aux températures, moi je les aurais aimé un peu plus chaudes donc… c'est a voir au prix des billets 😀

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 21 janvier 2015 at 11:00

    Haha Marie, je vois ce que tu veux dire pour les smileys et coucous, je fais pareil dans mes réponses aux commentaires – j'ai l'impression de régresser en adolescence ainsi, mais que veux-tu, dans la vraie vie c'est aussi comme si j'étais un smiley vivant ! (difficile de repousser sa véritable nature) Oooh alors en été, comment c'était ? Je n'ai pas mangé de goulash la-bas (la Hongrie en est bien pourvue aussi), mais ces délicieuses "pommes de terre qui n'en sont pas vraiment". Overdose de gras, quoi.

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 21 janvier 2015 at 11:02

    Salut Mel ! Mais non tu ne vas pas t'attirer les foudres, tu as le droit de ne pas aimer une destination 😀 Liberté d'expression, nan mais ho ! Je pense que le gros souci, c'est qu'on piétine parmi les touristes tels que nous, et qu'on a donc beaucoup de mal a circuler dans le quartier historique.
    Bises !

  • Reply Murat Aktaş 3 février 2015 at 11:25

    http://murataktas.org wordpress ücretsiz tema

  • Leave a Reply