Glousser Réfléchir

Pourquoi les hommes adorent les chieuses, de Sherry Argov. Ou le guide qui apprend aux filles gentilles à ne plus se comporter en paillassons

2 octobre 2013

En matière d’amour, mes notes n’ont que rarement dépassé le zéro pointé. Je sais que c’est ma faute. En grande partie. Car je devrais en connaître les règles sur le bout des doigts. Car je suis censée remplir au moins trois feuilles de brouillon pour faire le point sur mes échecs. Car je suis consciente des phrases à ne pas dire et des choses à ne pas faire pour grappiller des points faciles. Et, en plus, à la relecture, je sais prendre suffisamment de recul pour me corriger dans les marges avec mon stylo Bim (comme « Bim ! T’es largué »).
Pourtant, c’est fou. En amour, je m’obstine toujours à rendre copie blanche. Peut-être que c’est parce que je n’aime pas mon prof (que mes camarades de classe surnomment Disney l’Idéaliste) ou peut-être que c’est la faute à la société qui m’empêche de bien faire mes devoirs à la maison (ce n’est pas de ma faute si les garçons préfèrent jouer à Attrape-moi-si-tu-peux plutôt qu’à Viens-on-va-fonder-des-projets).
Il faut dire que je ne suis pas la seule à être une quiche en amour. Nous sommes si nombreuses à être trop gentilles, à se laisser marcher sur la couenne, à adopter la posture de la carpette de salle de bain. Mais heureusement pour nous, j’ai trouvé un manuel d’utilisation super utile. De quoi nous faire des anti-sèches à placer sous la bottine en cas d’interro surprise, quoi.

Pourquoi lire Pourquoi les hommes adorent les chieuses ?

Parce que c’est un guide qui apprend à son lecteur qu’en amour, il faut savoir se respecter avant tout. Je sais que ça a l’air terriblement logique. Mais attendez, je répète. J’ai bien dit « SE respecter », et non pas « SE FAIRE respecter ». Car il faut tout d’abord commencer par-là : se respecter soi-même ne coule pas forcément de source pour une fille gentille… Et je vais vous expliquer pourquoi. (chronique garantie sans spoil)

Sachez tout d’abord que ce guide de Sherry Argov est passé quasi-inaperçu dans nos librairies, ce qui est dommage. Mais Outre-Atlantique et Outre-Manche, il avait gagné le rang des best-sellers. Ce qui n’est pas étonnant car Sherry a de bons arguments. Comme beaucoup de ses compères qui ont publié des livres du type « ce que veulent les hommes », elle s’est appuyée sur une centaine de témoignages qu’elle a compilés et mis en forme… avec beaucoup d’humour.
On y trouve des scénarios inspirés de la vie réelle, des métaphores invraisemblables et des tableaux comparatifs entre « ce que la gentille fille fait » et « ce que la chieuse ferait », nous démontrant ainsi par A + B qu’un homme sera toujours plus attiré par une femme forte qui sait ce qu’elle veut plutôt que par une femme inquiète dont il peut faire ce qu’il veut.

Sherry a donc écrit des conseils avisés pour toutes les filles gentilles du monde. Célibataires, en couple, mariées… Peu importe. Ces sujets nous concernent toutes.
1 – Pour les gentilles célibataires : comment réagir lorsqu’un mec est en retard à un rendez-vous ? Pourquoi refuser de le revoir aussi facilement après qu’il ait annulé votre soirée à la dernière minute ? Quelle attitude adopter lorsqu’une bombasse fait son entrée dans la salle et qu’il la regarde du coin de l’œil pendant votre premier rencard ? Pourquoi il ne faut pas tout lui sacrifier ? Comment passer de la dépendante affective à la fille hyper sûre d’elle ? Pourquoi faut-il lui laisser de l’espace / ne pas le fliquer ? etc.
2 – Pour les gentilles en couple : pourquoi râler est inefficace sur un homme ? Comment se débarrasser de l’image de la « femme-mère » qui vous colle à la peau ? Comment agir pour qu’il fasse enfin ce que vous attendez de lui ? etc. (désolée, j’ai été moins attentive sur ces chapitres puisque je suis une single lady)

Le secret des femmes qui savent retenir et captiver un homme est là, dans ces pages. Un guide fabuleux qui se dévore d’une traite. A annoter, à remplir de post-its et à relire au besoin.
Attention, cependant : Sherry Argov ne tient pas un discours féministe à 100% dans son guide, mais elle revendique le fait que dans une relation, homme et femme doivent faire l’effort de se considérer comme égaux. (ce que la fille gentille a tendance à oublier puisqu’elle s’écrase, rappelons-le…)

Pourquoi je vous le recommande ?

Je sais qu’au premier abord, ça peut paraître superficiel. Mais ce livre a changé ma vision des choses. Je me suis mise à reconsidérer mes relations passées à la lumière de ces conseils judicieux.
Ainsi, mon premier vrai petit-ami s’est lassé de moi, et c’est en partie ma faute puisque j’avais la sale manie de tout lui céder : mon temps, mon énergie, jusqu’à sacrifier mes passions et mon ambition. Le suivant, je lui trouvais des tas d’excuses bidons. L’autre d’après, je le laissais m’attribuer la place de numéro 2 sur son emploi du temps (voire 3. Ou 4). Bref, les échecs s’expliquent souvent par notre capacité à laisser ces choses se faire selon le bon vouloir de ces messieurs. Mais mesdemoiselles, mesdames, réveillez-vous !
Depuis la lecture de ce livre, je me sens mieux. Ma féminité s’affirme, mes choix également, et je deviens maîtresse de ma vie sentimentale (même si elle est encore proche du néant)(mais il y a du mieux)(je me fais draguer maintenant, you-hou !)
Désormais, quand une copine me raconte ses mésaventures amoureuses, je lui dis : « Ne pose plus de questions rhétoriques, ma chère amie malheureuse, et note la référence que je vais te donner là-tout-de-suite ». Je crée une chaîne, voyez-vous. Ma meilleure amie m’a ainsi annoncé que ce guide était devenu sa bible de chevet. Un autre copain l’a offert à l’une de ses amies en galère. J’ai moi-même obtenu cet exemplaire grâce à une fille qui l’a lu à Dubaï, elle-même l’ayant emprunté à sa copine issue de Manchester. (il a même permis la concrétisation du mariage de cette dernière, c’est dire !)
Alors, si vous aussi, vous souhaitez troquer l’ignoble statut de fille-paillasson pour celui de la fille de ses rêves… Vous connaissez le chemin de la librairie !

New edit : Et si vous hésitez encore, je vous invite gaiement (et vivement) à lire cet excellent billet chez Childhood is Better 🙂

ophelie

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply childhoodisbetter 2 octobre 2013 at 4:21

    J’ACHÈTE !!!! J'attendais ta chronique avec une vive impatience depuis que tu nous l'avais annoncé et je ne suis pas déçue (comme d'habitude me diras-tu ;)). Sérieusement, je te fais confiance à 100 % et j'achète ce livre à la seconde où j'écris ce commentaire sur ton blog ! Vu la mélasse qu'il y a dans ma tête en ce moment sur le sujet, il ne pourra pas me faire de mal… Et je te donnerai mon avis 🙂 Plein de bisous et merci pour ce chouette article, j'adore !

  • Reply l heureuse imparfaite 2 octobre 2013 at 4:25

    !!! j'adore tes expressions "Attrape-moi-si-tu-peux & Viens-on-va-fonder-des-projets"
    hé 🙂 moi aussi je voudrais bien jouer au second !
    et toi dis-moi, tu l'as lu en anglais ???
    sinon, tu es toujours aussi efficace pour donner envie de lire un bouquin 🙂
    et oui, respectons-nous, ça suffit d'être trop gentille (trop bonne, trop c*****)
    bisous tout plein
    PS : alors, raconte ! comme ça tu te fais draguer ;D et …

  • Reply Isa 2 octobre 2013 at 5:23

    Tes chroniques sont toujours aussi parfaites ! Je me sens moins concernée et pourtant tu me donnes envie de le lire ! Je retiens la référence, en tout cas, pour prolonger la chaîne !

  • Reply Laura CaSeraCommentDis 2 octobre 2013 at 5:25

    Eh ben franchement, c'est le genre de bouquin que je ne regarderais même pas en librairie mais là… hm disons que s'il croise ma route, je le feuilletterai un peu, tu as réussi à titiller ma curiosité 🙂

  • Reply Ophélie Blibli 3 octobre 2013 at 8:01

    Je pense que tu y trouveras quelques conseils utiles pour savoir définir les limites entre le supportable et l'insupportable dans une relation (débutée ou confirmée depuis longtemps) ! Moi, ça m'a fait l'effet d'une prise de conscience réelle sur mes erreurs de "fille affectivement dépendante", et ça fait du bien de pouvoir désormais se corriger 🙂 J'attends ton avis avec impatience !!

  • Reply Ophélie Blibli 3 octobre 2013 at 8:10

    C'est sûr qu'ils sont peu nombreux à vouloir jouer à ça ! Pour en trouver un aventureux aujourd'hui, il faut limite creuser profond pour un déterrer un de sous la couche épaisse de la lâcheté 😉
    Et oui, je l'ai lu en version anglaise 😉 (c'est d'ailleurs bien la première fois que ça m'arrive) Il est bien sûr vendu en français chez City Editions sous son nom "Pourquoi les hommes adorent les chieuses", si jamais tu veux te le procurer ;'p Du coup, oui, je me fais DRAGUER ! Trucdefou. ^^
    Pas encore par les spécimens les plus intéressants à mes yeux, mais les compliments fusent de plus en plus 😀 (j'ai coupé mes cheveux, changé mon style, et le livre m'a appris à ne plus jalouser les filles qui me font de l'ombre parce qu'au fond, elles "sur-compensent" pour avoir de l'affection. Alors que moi, désormais, j'estime être plus accomplie – si homme il doit y avoir, tant mieux, sinon, pour l'instant tant pis j'vais-pas-en-mourir ^^)

  • Reply Ophélie Blibli 3 octobre 2013 at 8:14

    Au pire ma Isa, conseille-le à une copine en plein mal-être. On en a toujours une ou deux qui, un jour, se questionne souvent sur la même chose : "Pourquoi j'ai l'impression qu'il me délaisse ? Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Est-ce que si je fais ça il fera ça ?", j'en passe et des meilleures !
    ça évite de disserter trop longtemps et de vous faire perdre de l'énergie (testé et approuvé par moi-même et mes copines). Et en plus, ça lui offre un semblant de lumière dans son tunnel ! (C'est toujours mieux que de rester dans une impasse, à mon avis ^^) Merci de bien vouloir prolonger ma chaîne 🙂

  • Reply Ophélie Blibli 3 octobre 2013 at 8:16

    Pour le "croiser" par inadvertance, je te conseille le rayon "Développement personnel", l'étagère "Relations sentimentales" 🙂 Et si tu n'as pas trop de temps devant toi, je te recommande de bouquiner à la va-vite les tableaux comparatifs du style "Ce que la fille gentille fait/Ce que la chieuse ferait" ou "Ce que la gentille fait/Ce qu'il pense qu'elle fait". Très utile ! ^^

  • Reply Steph 3 octobre 2013 at 7:23

    J'ai lu ce livre, et je suis assez mitigée… Je l'ai trouvé assez contradictoire en fait, un coup on te dit que le plus important est d'être soi-même, et puis en même temps on te donne des conseils pour "garder" un homme qui pour moi sont loin d'être ma façon naturelle d'agir.
    Je ne suis pas fan des livres de méthode pour trouver l'amour, pour être heureux, pour positiver etc… en fait je n'aime pas l'idée qu'on me dicte ma façon d'être, je suis comme je suis et je fais avec (bien sûr j'apprends de mes erreurs et j'évolue). Encore plus en amour, si je calcule tout ce que je dis ou fait avec un homme, alors c'est qu'il ne m'interesse pas. Parce que quand je craque pour un homme, déjà que j'ai du mal à mettre un pieds devant l'autre tellement je suis sur une autre planète, je suis incapable de réfléchir à ce que je dis!

  • Reply Ophélie Blibli 4 octobre 2013 at 11:59

    Je comprends ton point de vue. En fait, j'ai surtout compris de l'ensemble qu'il s'agissait de garder son indépendance au début d'une relation (de façon à ne pas étouffer l'autre et lui donner envie de se carapater à tout va) et, pour la suite, il est beaucoup question de dignité. Après, j'avoue m'être moins concentrée sur les chapitres qui traitent de la relation de couple proprement dite, normal.
    Moi j'aime bien les guides en général, mais je ne suis pas "à la lettre" ce qu'ils préconisent. Disons que je prends ce qui m'intéresse et je le garde en mémoire, au cas où.
    Pour ce livre-ci, ça m'a surtout permis d'ouvrir les yeux sur mon comportement quand je suis incapable de réfléchir aussi en présence du mâle de mes rêves ;') J'ai tendance à le laisser vivre sa vie et à dire "oui" à tout ce qu'il désire parce que j'ai peur qu'il m'échappe ! C'est trop bête >< Désormais, je sais que si je veux qu'il me respecte un minimum, je dois aussi prendre sur moi et, par exemple, refuser quand il n'accepte que de me voir dès 23h30 après sa soirée foot !

  • Reply Charlenistique G 5 octobre 2013 at 12:23

    Je le lis actuellement et c'est vrai que d'un coup ça change carrément la vie !

  • Reply Ophélie Blibli 17 octobre 2013 at 1:13

    Coucou ! Oh la la je n'ai pas bien fait mon devoir, je réponds trop tardivement à ton message :') Je suis contente que tu le lises aussi, ça fait une convaincue de plus au bataillon !
    Ne laissons pas nos vies sentimentales dériver, assumons-les ! ^^'
    Bise !

  • Reply MamzelDree 5 novembre 2013 at 11:46

    Sérieusement ce bouquin me tente bien ! 🙂
    🙂

  • Reply Ophélie Blibli 5 novembre 2013 at 12:25

    C'est une pépite ! Jette-toi dessus ^^ :'p Ma vie a totalement changé depuis !

  • Leave a Reply