Rougir Trembler

Miss Pas Touche, de Hubert & Kerascoët. Ou l’histoire de la fille de joie qui voulait rester vierge

29 décembre 2013

En cette fin d’année, soyons dingues : parlons fesses, pratiques SM, prostitution et virginité.

Remarquez, le sujet semble bien tomber. Il semblerait que la Française ait la libido agitée à l’approche du 1er janvier : pas un seul créneau n’est dispo dans les instituts de beauté pour se faire épiler ! (sachez que le fait est avéré puisque je me suis appuyée sur le témoignage d’une esthéticienne que je surnomme en secret « Barbie » et d’une copine qui a tenté une prise de rendez-vous chez Yves Rocher)

Bref. Ces dernières semaines, j’avais beaucoup réfléchi à ce que j’aimerais qu’on m’offre pour Noël. Mais j’avais beau lécher les vitrines à en avoir la langue toute râpeuse, impossible de trouver une idée qui me fasse vraiment plaisir. Oui, la recherche était ardue puisque, depuis quelques mois, j’évite les achats inutiles, et cela pour deux raisons :

1) je m’en vais vivre un an complet à Budapest, en Hongrie, et comme j’appréhende la sélection de fringues à mettre dans la valise, je m’impose déjà le tri de mon armoire ;

2) ma mentalité a énormément changé, je suis devenue une parano de l’étiquette (le « made in Pays-exploité » m’inspire désormais des grimaces) et j’aspire à une vie moins encombrée donc plus saine (c’est un mouvement qu’on retrouve ici, , par-là et encore ici).

Puis mes yeux ont rencontré un ensemble de lingerie absolument remarquable. A sa vue, j’ai commencé à baver sur mon écharpe et ma carte bancaire s’est mise à hurler à l’idée de sortir du portefeuille. Je m’imaginais surtout avec le soutien-gorge… Sex-appeal de déesse assuré. Oui, mais.
Mon cerveau a repris le dessus sur ma fashion libido. Quelle utilité j’en aurais, au juste ? A part le porter sous mes vêtements en soirée pour me sentir sexy (selon les arguments de mes amies), je ne voyais pas vraiment d’occasion (et je ne vais pas parler d’hypothétique one night stand, je ne donne plus dans le registre)(même si j’ai connu une situation outrageusement gênante mêlant garçon, gaine et poils aux jambes. Si-si.) Tant que je n’aurais pas d’homme-fixe confortablement calé entre mes oreillers, j’estimerai que la lingerie fine reste une dépense superflue.
Ce qui revient tout de même à compenser en lisant des histoires où les femmes en portent beaucoup… comme dans Miss Pas Touche.

Pourquoi lire Miss Pas Touche ?

** Miss Pas Touche, c’est une série de quatre tomes nommés La Vierge du bordel, Du sang sur les mains, Le Prince charmant et Jusqu’à ce que la mort nous sépare. Ils relatent les malheureuses aventures de Blanche, une jeune femme charmante et surtout vierge, qui intègre volontairement une maison close – le Pompadour – pour retrouver un meurtrier appelé le Boucher des guinguettes, l’homme ayant assassiné sa soeur.
Le truc, c’est que Blanche est vierge… et elle compte bien le rester ! La demoiselle, forcée d’enfiler une tenue de bonne avec bas et porte-jarretelles, est chargée d’humilier les hommes adeptes de la pratique SM. Et le comble, c’est que, dans le domaine, la petite possède un talent certain qui ne manque pas d’être remarqué dans le tout Paris. On la surnomme alors… Miss Pas Touche ! Confrontée à l’ambiance hostile et malsaine des lieux de débauche, Blanche se durcit au fil des tomes et fout le grand bazar dans toute la maison. Elle tente tant bien que mal de faire face à l’adversité en résistant aux attaques des filles jalouses et aux avances libidineuses de clients arrogants… Bien sûr, elle en sortira les mains sales, très sales…

** Si vous avez vu la série française Maison Close, vous y retrouverez à coup sûr des similitudes. L’univers des maisons de joie des années 1800 était extrêmement codifié : les femmes n’en sortaient jamais, toujours endettées jusqu’au cou malgré les années de « dur labeur », soumises à l’autorité d’une matrone et de sa seconde, condamnées à n’être jamais respectées (et aimées) des hommes qu’elles « servaient ».

Si la série Maison Close montre sans pudeur les scènes hot-interdites-aux-moins-de-16-ans, la bande dessinée Miss Pas Touche reste très soft. Les femmes y sont belles, leurs courbes soulignées par des corsets, et les scènes sensuelles/coquines demeurent plutôt rares (ou simplement suggérées).

C’est surtout l’intrigue qui est mise en valeur… Blanche réussira-t-elle à venger sa soeur ? Comment s’y prendra-t-elle ? Va-t-elle enfin trouver le prince qui lui fera quitter le Pompadour ?

** Quant au style du dessinateur, il est… « transparent ». Je veux dire par-là qu’il n’a pas hésité à faire transparaître le caractère des personnages via les traits qu’il leur donne. Ainsi, les hommes qu’il dépeint sont ridicules, froids, hyper affreux ; leurs visages comportent des yeux durs et des bouches tordues et leurs corps sont souvent bouffis ou anguleux (excepté le « prince »… Haa, le « prince »…).

Pourquoi je vous la recommande ?

Le sujet est… fascinant. C’est une amie qui me l’a chaudement conseillée, moi qui « aime les histoires tordues ». Oui parce qu’une prostituée vierge, c’est tout de même intriguant, non ?

Blanche n’a rien de la fille qu’on écrase. Bien qu’elle soit enrôlée pratiquement de force par la patronne du Pompadour, la nénette sait où elle met les pieds. C’est un petit bout de femme qui n’a rien à perdre, et on respecte son personnage pour ça.

D’autant plus que Blanche mène son enquête en solo et n’hésite pas à employer les grands moyens lorsqu’elle se sent en danger (quitte à crier super fort combien elle n’est pas d’accord). C’est une femme forte, en somme. Et j’ai aimé cette idée-là : une prostituée qui, par la seule force de son caractère, donne un furieux coup de pied dans la petite fourmilière qu’est le Pompadour…

Et pssst ! Les 4 tomes sont vendus dans un coffret rose élégant et vintage, avec une jolie planche en N&B à mettre sous cadre… 😉

ophelie

You Might Also Like

21 Comments

  • Reply Tribulons 30 décembre 2013 at 11:15

    C'est une de mes bande-dessinées préférées! J'adore ce duo d'auteurs et l'univers de cette série, en particulier du premier cycle 🙂

  • Reply caroline 30 décembre 2013 at 2:10

    Ça donne vraiment envie de la lire, moi qui ne suis pas tellement BD d'habitude 🙂

    http://daneloar.blogspot.fr

  • Reply Noush 30 décembre 2013 at 2:24

    Ca me donne envie de foncer à la Fnac !

  • Reply Mutine 30 décembre 2013 at 2:53

    Cette bd a l'air très sympa, j'irais la feuilleter à l'occasion pour en savoir un peu plus !

  • Reply Olive O Saumon 30 décembre 2013 at 3:45

    J'achète, c'est commandé sur Amazon, je te dirai ce que j'en ai pensé!

  • Reply Ophélie Blibli 30 décembre 2013 at 4:09

    Génial ! 🙂 ça me plairait beaucoup d'avoir ton retour sur cette bande-dessinée ! As-tu commandé le coffret ?

  • Reply Ophélie Blibli 30 décembre 2013 at 4:17

    Ah oui je confirme, l'univers est vraiment "dépaysant" ! Ce que j'ai bien apprécié aussi , c'est le traitement que font les auteurs de ce monde originellement glauque : on a l'impression de voir ces débordements via le regard de la prude Blanche (on crie mentalement "sale porc !" avec elle). C'est une sacrée critique des moeurs de l'époque au final !

  • Reply Ophélie Blibli 30 décembre 2013 at 4:22

    C'est une bande-dessinée vraiment très bien faite ! Le coffret dans lequel les 4 tomes sont vendus est d'ailleurs terriblement chic ^^ (argument commercial, certes, mais il a son charme ;p)

  • Reply Ophélie Blibli 30 décembre 2013 at 4:24

    Je pense que ce ne serait pas une mauvaise idée !! 🙂

  • Reply Ophélie Blibli 30 décembre 2013 at 4:28

    N'hésite pas à feuilleter les premières pages jusqu'à ce que Blanche entre au Pompadour 😉

  • Reply Blablaya 1 janvier 2014 at 4:01

    Grrr…. cette photo ! Blague à part, j'adore cette BD ! 😉

  • Reply Deedoux 3 janvier 2014 at 9:08

    Merci, un grand MERCI tout d'abord à Blablaya de m'avoir fait découvrir ton blog Ophélie car je me régale! 1 an en Hongrie ?? Pas vrai ? Que vas tu faire à Budapest ? 😉
    Merci d'avoir présenté cette série, je l'ai tjs vu en me disant "Ouep, Elo, va falloir t'y mettre là, les critiques sont bonnes et toi, tu lis pas!" alors c'est parti, au retour au boulot où je sais que cette BD m'attend, je lis! Très belle année à tous et plus particulièrement à FeedBackBaby & Blablayablog! Que cette nouvelle année soit riche de très BONNES lectures et découvertes!

  • Reply Ophélie Blibli 3 janvier 2014 at 1:01

    T'as vu ça j'expose mes sous-vêtements coquins au monde entier maintenant ! (et j'assume)(facile à dire, ce porte-jarretelles fait partie de mon tiroir "à sortir au cas où un homme s'installe sous les draps" et il sent donc le renfermé… malheureuse que je suis).
    Et chouette, tu as lu cette BD aussi ! Formons la "Blanche-team", aka les adeptes du "touche pas à ma culotte" !

  • Reply Onee-Chan (la bibli dOnee) 3 janvier 2014 at 1:08

    Je suis amoureuse des dessins, je file voir ce soir !

  • Reply Ophélie Blibli 3 janvier 2014 at 1:13

    Hey salut Elo-Deedoux du blog "A chacun sa vérité" (que je découvre par la même occasion !) Cette BD est très drôle / dérangeante / ahurissante (il faut rayer la mention inutile), je ne doute pas que tu te régales en la lisant ! Je te souhaite une excellente année 2014 également =) Il y a tellement à lire, tellement à voir, il n'y a jamais assez d'une année – même d'une vie – pour tout savourer comme il se doit ! (hélas)
    Et pour répondre à ta question sur mon année en Hongrie, c'est un SUPER projet que j'ai depuis des années : je souhaitais vivre une expérience d'expatriation au moins une fois dans ma vie. Du coup, à Budapest, je pars faire du volontariat dans une asso ! (j'en parlerai dans un futur billet sûrement =D) Bises à toi <3

  • Reply Ophélie Blibli 3 janvier 2014 at 1:15

    Oh bah oui alors ! On parlait d'émancipation sur ton blog, eh bien justement en voilà une "belle" avec cette petite Blanche au tempérament de feu !

  • Reply JOLLY Elodie 3 janvier 2014 at 2:02

    Oh merci pour ces infos sur ton année! 😉 C'est super de se lancer j'aurais bien voulu, j'ai jamais osé! 🙂 BRAVO! et à très vite pour de nouvelles aventures!

  • Reply Olive O Saumon 3 janvier 2014 at 3:36

    Coucou ! J'ai lu le 1er tome et j'ai bien aimé, je suis impatiente de lire la suite (j'ai les 4 tomes). C'est la 1ère fois que je suis les conseils de lecture d'une cotonneuse, donc je tenais à te remercier 🙂

  • Reply Ophélie Blibli 3 janvier 2014 at 9:00

    Coucou 🙂 eh bien ça me fait plaisir de le savoir ^^' ! C'est un réel plaisir de partager ses goûts et de savoir qu'on peut aussi faire mouche =) Je ne manquerai pas de passer souvent sur ton blog, je pense qu'on a les mêmes envies littéraires (femmes, femmes, femmes <3) La bise !

  • Reply Ophélie Blibli 3 janvier 2014 at 9:00

    Merci à toi 🙂 A très vite !!

  • Reply Blablayablog 6 janvier 2014 at 1:18

    Ah ah !!
    Pour ma part je n'ai pas de porte-jarretelles !! Et même si j'ai un homme sous la couette, je pense qu'il sentirait aussi le renfermé 😀

  • Leave a Reply