Rire

Lou, de Julien Neel. Ou la fille que j’aimerais avoir plus tard quand je serais grande

23 septembre 2013

Les vide-greniers sont un vrai bonheur. Si vous aimez fouiner, évidemment. J’ai récemment déniché cette petite merveille de la nature crayonnesque : Lou, de Julien Neel. Un livre-double, en réalité, qui comporte les deux premiers tomes de la série : Journal Infime et Mortebouse. Je l’ai repéré sur le stand d’une ado qui semblait vouloir se débarrasser de tout ce qui la rattache à l’enfance (alors que moi je voudrais volontiers y retourner, j’enfilerai bien des couches-culottes de bon cœur). Bonheur, donc.
Je sais que j’ai six trains (ou tomes) de retard concernant cette découverte. C’est pourquoi je serais brève. (promis)

 

Pourquoi lire Lou ?

1. Parce qu’en plus d’être mignon, c’est frais. (et pas forcément pour les enfants) Si vous ne connaissez pas le personnage… c’est le moment ! Je vais vous raconter un peu comment ça commence.
Lou doit avoir un peu moins de dix ans. Elle vit avec sa maman romancière qui, quand elle n’écrit pas des histoires d’heroic fantasy très fantasmées, passe ses journées à jouer à la console. Une maman geek, quoi. Avec un look à faire pleurer une modeuse. Et un sex-appeal proche du néant absolu.
Sinon, Lou a une meilleure copine ronchon, Mina, à qui elle confie tout. Et elle est aussi très amoureuse de Tristan, son voisin d’en face, qui a la mauvaise habitude de se fourrer le doigt dans le nez. Le truc, c’est qu’un jour, Lou ramène un chat à la maison. Puis Tristan vient frapper à sa porte pour lui proposer d’aller au cinéma. Puis sa maman tombe subitement amoureuse du nouveau voisin d’en face.

2. Parce que c’est joliment drôle. Les situations dans lesquelles se retrouvent Lou et sa maman sont é-normes. Ici, pas de cynisme. Je qualifierais l’humour de Julien Neel comme doux. Ou sucré. Comme lorsque vous vous marrez entre copines dans une soirée pyjama, vous voyez ? (non ? mais si, évidemment !). On se sent bien dans les bulles. On a le sourire en coin et les idées roses.

3. Parce que ça relate l’histoire mignonne d’une fille et de sa mère célibataire. La relation qui unit ces deux êtres crayonnés est unique, je crois. Pas de papa à la maison, certes, mais beaucoup d’amour. Le soir, elles s’affrontent sur la Gamecube sur le canapé défoncé. Quand l’heure est au bonheur, elles mettent le son à fond dans le salon pour faire la danse de la victoire. Et lorsque la grand-mère leur rend visite, elles unissent leurs forces pour tout nettoyer en speed avant son arrivée. Tant de complicité, c’est bouleversant !

Pourquoi je vous le recommande ?

Je suis accro à Lou. Oui. C’est une copine libraire qui m’en avait parlé il y a quelques années, et j’en avais noté la référence sans pour autant vraiment songer à lire un seul tome. Mais comme l’adolescente à qui je l’ai acheté me vendait ce double-volume pour la modique somme de 2 euros, je ne pouvais pas laisser passer ça. Du coup, je l’ai lu d’une traite. Puis je l’ai prêté à ma mère, car elle n’arrêtait pas de jeter un oeil par-dessus mon épaule lorsqu’elle m’entendait rigoler comme une souris shootée au gaz hilarant. (oui c’était un dimanche et les dimanches je les passe chez ma mère, que voulez-vous je suis célibataire-hein) La BD lui a plu aussi, d’ailleurs, mais c’est normal parce que ma maman est aussi une gamine (mummy, si tu passes par-là saches que je ne pense pas un mot de ce que j’ai dit précédemment)
Lou, c’est un peu la petite fille que je voudrais avoir si je devais en avoir une. Ma future fille et moi glanderons aussi devant la télé en grignotant des Coco Pops. Quand elle vivra son premier chagrin d’amour à cause de Barnabé, le CM2 qui lui aura préféré cette pimbêche de Gwenola, je la soutiendrai en lui apprenant les paroles de I will survive. Et nous irons ensemble vider les stocks d’un fast-food chaque fois que j’oublierai de faire les courses ET la vaisselle.
Maintenant, je n’ai plus qu’à filer demander à ma mère de m’offrir les quatre autres tomes. Ou de la convaincre de me laisser sa carte bleue.

ophelie

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Geny ( Marron Chantilly) 9 novembre 2013 at 9:47

    Hello!
    Moi j'aime beaucoup Lou, mais plutôt en dessin animé. Je ne savais d'ailleurs pas que c'était aussi un livre.
    Lou me rappelle mon enfance, enfance à laquelle je me raccroche vu que je regarde toujours de temps en temps (fan de dessins animés à mon âge, j'assume!)

  • Reply Ophélie Blibli 9 novembre 2013 at 11:28

    Coucou Geny ! 🙂 Justement, maintenant que tu m'en parles, je n'ai jamais vu le dessin animé ! Sur quelle chaîne passe-t-il ? (je suis une grande enfant, comme toi ^^ Tu as raison, assumons notre goût pour les dessins animés !)(d'ailleurs, je dois t'avouer un truc : je suis fan de Totally Spies, j'ai même la sonnerie du Compoudrier sur mon téléphone)
    Les BDs de Lou sont adorables, en tout cas. Il me faut absolument les autres !!

  • Reply Geny ( Marron Chantilly) 9 novembre 2013 at 12:17

    Je regarde ça sur Gulli 😉 En général un peu tard le soir. Elle me fait trop marrer avec son Tristan!
    Moi aussi fan fan de Totally Spies 😉 Moi aussiii je veux la sonnerie!!!!

  • Reply Ophélie Blibli 13 novembre 2013 at 10:33

    Bon bah voilà je vais devenir accro à Gulli le soir ;') Et pour te remercier de cette info hautement cool, je te propose de télécharger la sonnerie ici : http://bit.ly/17pm22C (< le bon lien, héhé !)

  • Reply Geny ( Marron Chantilly) 16 novembre 2013 at 6:44

    Trop bien!! Merciiiiiii

  • Reply Li 17 décembre 2013 at 6:15

    J'adore aussi cette série ! Je la dévore ! J'ai lu récemment qu'une adaptation cinématographique allait sortir… A voir !

  • Reply Ophélie Blibli 18 décembre 2013 at 12:35

    Une adaptation cinématographique ? Gé-ni-al ! On sera sûrement entourées d'enfants dans les salles obscures mais tant pis ! Moi, j'assume 🙂

  • Leave a Reply