Rire Rougir

Les Péchés Mignons d’Arthur de Pins réveillent votre libido

23 décembre 2012

C’est l’hiver, et ma libido se sent comme un petit oiseau frigorifié par son absence de plumes. Encore heureux, j’ai des BD !

Pourquoi lire les 4 tomes des Péchés Mignons ?

1. Parce que le trait généreux d’Arthur de Pins associé à la plume coquine de Maïa Mazaurette vous donnera de bonnes raisons de ne pas laisser votre libido se faire la malle pendant ces longues soirées d’hiver. Et si vous disposez d’un individu mâle dans le périmètre mais que celui-ci semble peu « enclin » à faire grincer le lit en votre compagnie, c’est LA bande dessinée à lui coller absolument sous le nez !

2. Parce que les petites bonnes femmes dessinées sur ces planches ont la silhouette d’une bouteille Orangina follement secouée : elles vous feront décomplexer de vos kilos en trop (ceux dus au foie gras des toasts de fin d’année, vous savez ?) et vous prouveront, par leur sensualité, qu’on peut être méga belles avec de larges hanches et des fesses bien dodues. Mwhahaha.

3. Parce que c’est « mignon », en fait. La sexualité de nos deux héros, Arthur et Clara, est pleine d’énergie. Obsédés, oui. Mais déphasés, oh que non. Tous deux collectionnent les aventures amoureuses avec désinvolture… et pourtant, ils assument !

 

Pourquoi je vous les recommande ?

Parce que c’est la période idéale pour s’offrir ou se faire offrir ces BD (elles sont aussi vendues en coffret). Demandez donc à papi Jeannot ou à grand-tante Bernadette de faire un geste (conseillez-leur au passage de s’instruire sur les mœurs de notre époque en y feuilletant deux ou trois pages, ils seront ravis).
Plus sérieusement : j’adoooore l’humour de Péchés Mignons. C’est juste génial. Le côté volage des deux personnages est traité avec tant de mignonnerie qu’on ne peut les en blâmer. Par leurs actes, ils affirment que les plans cul sont la maladie de notre siècle et que leur réalité côtoie de bien plus près qu’on ne le croie les relations amoureuses, les « vraies ». Mais chacun trouve son bonheur où il veut, non ?
Parce que le sexe reste ici un sujet léger. Pas de « salissures », pas de vision gore, pas de scène porno… Rien de très organique, en somme. Juste de jolis dessins agréables à voir suscitant un léger trouble dans le bas-ventre (CHAUD !).
Et puis les Péchés Mignons ont eu tellement de succès qu’il existe aussi des produits dérivés supra-mignons. J’avais acheté le calendrier 2012. Oui. Et même si celui-ci m’a fait passer pour une petite coquine auprès de tous mes visiteurs – surtout masculins – je ne regrette pas de l’avoir affiché sur les murs de ma chambre. Admirer les courbes de ces p’tites femmes m’a fait prendre conscience qu’un bourrelet peut être très, très sexy !

ophelie

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Loffusqueur 27 décembre 2012 at 5:57

    Coquine^^

  • Reply Camille et ses filleries 31 décembre 2012 at 8:03

    J'adore le style d'Arthur de Pins. Et Maïa est une référence. Dans le même genre (= parler de fesse, mais avec humour et sans vulgarité), tu connais peut-être déjà Bouillon de Luxure ?

  • Reply Ophélie Blibli 31 décembre 2012 at 1:04

    Coucou Camille 🙂 oui tout à fait, Bouillon de Luxure est aussi l'un de mes sites références et qui me fait bien rire ! D'ailleurs, tu fais bien de m'y faire penser, je n'y vais quasiment plus !
    Ravie de savoir que tu es connaisseuse aussi 😉

  • Reply Ellen A Paris 2 janvier 2013 at 10:07

    Hello Ophélie,
    Quand tu parles d'oiseau déplumé, je visualise de suite une pauvre dinde sur son plat et pas encore passée au four hu hu !
    Il faudra un jour que je fasse un post sur les petits bourrelets, les petites imperfections et le glam.
    Bisous et je te souhaite une belle année 2013 avec plein de lovitude dedans <3

  • Reply Ophélie Blibli 2 janvier 2013 at 10:12

    Belle année 2013 ma Ellen (on se l'est au moins fêté 10 fois sur la blogo lol), et j'essaierai de faire un article sur le bourrelet gênant et les imperfections et le glam, tout en même temps pourquoi pas ^^
    Pour la pauvre dinde non passée au four… Je ne sais que penser, j'espère qu'elle y passera tôt ou tard ! hihihi
    Des bisous !

  • Leave a Reply