Carnets de voyage Europe Hongrie SVE

Février en 10 photos. Le mois des derniers regards sur Budapest

9 mars 2015

Je l’ai déjà mentionné dans cet article-ci, je suis définitivement rentrée en France. Comme il s’agissait de ma première expatriation, le retour me semble un peu… violent. Ce doit être toujours un peu comme ça, j’imagine, lorsque l’on quitte une vie riche de fêtes, d’activités, d’amis et d’une romance à fort potentiel : on se sent un peu démuni quand vient le temps de retourner à la case départ au jeu de la Vie.
Moi, ça me donne envie de crier « C’EST PÔ JUSTE ! » et de taper des pieds en piquant une crise de nerfs, mais comme je suis une adulte mature et responsable (ou, disons, à moitié), je tente de garder mon calme et de penser positif en lisant The Secret de Rhonda Byrne. (j’en reparlerai)

Toujours est-il que j’avais envie de terminer ce merveilleux projet Un mois 10 photos initié par Marie (Les Tribulations de Marie) sur une note positive comme j’adore toujours le faire, alors allons-y ! Pour résumer en quelques mots ce mois de février : c’était de loin le plus émotionnel de toute mon année de volontariat.

 

1* Un jour à Eger : 2h de bus pour atteindre cette ville de la province hongroise et s’y sentir comme un dimanche de promenade en famille.
2* Profiter de l’instant : un après-midi ensoleillé, j’ai éprouvé le besoin impérieux d’aller marcher le long de l’avenue Andrassy jusqu’à la place des Héros, de la musique dans les oreilles.
3* Rester avec moi-même : parfois, il est bon de prendre du temps pour soi. Toujours réfugiée au Müszi, je me suis cachée dans les méandres de cet endroit atypique pour boire tranquillement ma tasse de café et noter ce que je voulais visiter dans les jours prochains.
4* Une fête surprise : ce jour-là, j’avais pris 27 ans. Le plus bel anniversaire que j’ai eu 🙂 Surtout avec ce dîner surprise organisé par ma coloc’ et des amies alors que je rentrais de mon club de salsa.
5* Danser la salsa : ha ! Parlons-en, justement. En France, je danse rarement en soirées salsa, de ce fait j’ai été pratiquer un maximum (ici, le Barrio Latino).
6* Des heures studieuses : arrivée en fin de volontariat, j’ai dû réfléchir ardemment à mes compétences gagnées pendant cette expérience. Pour y réfléchir dans une ambiance favorable, j’ai été dans l’une des plus impressionnantes bibliothèques de Budapest.
7* Apprendre : la Maison de la Terreur faisait partie des musées que je me devais de visiter. Une claque.
8* Traîner dans la capitale : un après-midi à faire des photographies de la ville, le long du Danube. Dommage, le temps était gris.
9* Des découvertes : avec une copine, on aime aller boire des chocolats chauds ou des thés dans des cafés un peu clinquants. Celui-ci est mon coup de coeur, Vintage Garden (surtout son cheesecake Oreo) !
10* Admirer la splendeur : ceci est l’intérieur du Café Central, très fréquenté par les touristes. Pareil, je voulais y aller… Il n’y a qu’à Budapest que l’on trouve des endroits aussi beaux, idéals pour s’y faire emmener en rendez-vous galant :’)

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply # Lux-M 9 mars 2015 at 8:30

    superbes instants / lieux / photos !

  • Reply Marie 10 mars 2015 at 9:57

    Super ce dernier mois! Je te comprends, ça doit être difficile de rentrer après autant de temps! Mais de nouvelles aventures t'attendent c'est sur. Il faut te lancer dans de nouveaux projets le plus vite possible et éviter de trop penser à Budapest pour l'instant (c'est mon point de vue) . Dans quelques semaines, tu pourras y repenser sans être complètement nostalgique/colérique. Et puis ça s'apaisera peu à peu (ya pire , on dirait presque que je parle d'un deuil lol mais je te comprends franchement!). Je suis super contente à chaque fois que je vois tes articles 1 mois 10 photos, merci beaucoup d'avoir fait ce défi avec moi, c'est vraiment sympa de voir tes photos 🙂 Est ce que tu vas faire un article avec toutes les photos? Sur wordpress tu peux faire des mosaiques de photos facilement. Bisous!

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 23 mars 2015 at 9:29

    Merci poulette ! Ce sont des endroits à visiter, que je recommande vivement pour un séjour (même court) à Budapest 🙂

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 23 mars 2015 at 9:33

    Tu l'as dit, Marie. Je vais suivre ton conseil, je dois à tout prix me lancer dans des projets créatifs, des voyages… Et cela tombe parfaitement bien puisque je pars aux USA (Californie) pour rendre visite à une amie, donc ça va me remplir de joie 😀
    Et pour répondre à ta question : pourquoi pas ? Faire un récapitulatif de ces articles "1 mois en 10 photos" comme tu l'as fait également, ça peut me booster un peu pour voir tout le chemin accompli 🙂 Je n'utilise pas WordPress mais je pense de plus en plus à transférer mon blog dessus !

  • Reply childhoodisbetter 23 mars 2015 at 7:32

    Ma Ophélie, tu ne devineras jamais ! Ce soir je pense à toi et je me dis que cela fait bien trop longtemps que je n'ai pas vu passer un de tes articles sur mon fil d'actu Hellocoton. J'arrive sur ta page et là stupeur : je ne suis plus abonnée à ton profil. Je ne comprends même pas ce qui s'est passé (sans doute une mauvaise manip' ?) mais maintenant que cette injustice est réparée, quel bonheur de te relire enfin (j'ai visiblement du retard que je compte bien combler !). J'apprends que tu es de retour en France et même si j'imagine à quel point ce retour doit être déroutant, j'espère que tu reprends chaque jour un peu plus tes marques par ici 🙂 Sinon ton article et tes photos sont comme toujours superbes !! Et puis j'oubliais : une romance prometteuse ?! (ça n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde tu penses bien !). Quelle nouvelle EXTRA ! J'espère que tu as été une parfaite chieuse… 😉 Plein de bisous copine et à bientôt j'espère.

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 19 avril 2015 at 11:12

    Rooooh ma pouletteuuuh ! TU SAIS QUOI je viens de découvrir ton message ici ! (Blogger a l'air de faire grève du côté des notifications, nan mais ho il se prend pour qui !) Donc stupeur ! Je n'étais plus dans ton fil ? Comment çaaaa ? haha, je plaisante. Je suis de retour en France, oui, et entre-temps j'étais partie en goguette du côté des USA (explications : une amie vit là-bas, j'me suis dit "pourquoi pas ?") Pour la romance prometteuse, laisse tomber mauvaise alerte (snif)(note utile : si un italien croise ta route, cours ! c'est comme ça qu'on est une vraie chieuse ^^) Je reviens sur la toile, du coup, et allons-y pour parler bouquins encore et toujours ! Gros bisous <3

  • Leave a Reply