Carnets de voyage Europe SVE

Croatie. Road trip #4 Dubrovnik, en avant les histoires

22 octobre 2014

Aaah, Dubrovnik. S’il y a bien un endroit où il vous est impossible de retrouver la trace d’amis perdus dans le dédale des ruelles, c’est celui-là. Du coup, un conseil : ne vous fatiguez pas à les retrouver. Continuez votre exploration. Faîtes une pause en terrasse pour siroter un p’tit noir. Achetez un magnet-souvenir pour votre frigo. N’hésitez pas à suivre les gens qui s’aventurent hors des remparts. Regardez-les, ces dingues : ils sautent dans l’eau en hurlant. Photographiez-les. Puis enlevez vos vêtements, vous aussi, et plongez dans la mer Adriatique en évitant de vous demander ce qui se cache dans l’eau noire, si sombre. Et… préférez la brasse au crawl, prenez garde aux vagues que créent les bateaux qui vont sur l’île, là-bas, super loin.

En gros, je viens de vous résumer mes activités pendant cette visite de King’s Landing Dubrovnik.

Avec mes copains volontaires, nous y avions passé une journée et demie, soit deux nuits sur place dans un appart’ loué dans une ville voisine, à environ 5 km plus loin sur la côte. La proprio, une petite dame d’un certain âge qui parlait un anglais approximatif, avait réquisitionné nos cartes d’identité tant que nous n’avions pas procédé au paiement. (inutile de préciser que, sans sa carte, on se sent bien démunis, surtout à l’étranger…!)

Lieux de tournage

Notre état général n’était pas au beau fixe, vous imaginez bien, surtout après des heures à rouler sur des routes qui slaloment dans les montagnes le long de la côte. (on avait fini par céder à la tentation de l’autoroute qui, elle, est archi vide – même en période estivale)

Peu importe, moi, j’étais toujours aussi enthousiasme, entourant sur une carte au stylo bille les lieux « à voir » en lien avec les spots de tournage de la série Game of Thrones (ben oui, Dubrovnik = le territoire des Lannister, cool non ?). Cependant, ma bonne humeur a fini par retomber quand je me suis aperçue que mes compagnons de voyage, tous sans exception, n’avaient jamais vu un seul épisode de la série. Solitude amère.

Que dire de Dubrovnik ? J’ai trouvé la ville charmante (la cité, tout du moins), elle m’a fait penser à St-Malo en Bretagne, un peu, mais un St-Malo doté de l’atmosphère du Sud de la France. Les linges qui sèchent aux fenêtres m’ont aussi rappelé l’Italie, qui n’est pas très loin d’ailleurs, géographiquement parlant. Et puis y’a des chats partout. Des marches aussi. Beaucoup. On monte, on descend. C’est très bon si vous avez fait l’impasse sur la cardio !

 

Séparation

Après avoir posé un pied sur les dalles de pierre de la vieille cité, nous nous sommes vite divisés. J’ai fini par traîner avec un seul des couples (le plus sympa, le plus cool – big up à eux) tandis que l’autre avait décidé de « sciemment se perdre » de son côté (et de ne pas répondre aux messages ni aux appels, bref, un joyeux bordel).

L’exploration des petits secrets de la « perle de l’Adriatique » s’est donc faite à trois (NB: toute ville est une « perle » quand il y a de l’eau pas loin, on dirait). Ciel gris, un peu de pluie, mais rien qui puisse nous empêcher de se baigner et de se sentir tout poisseux de sel. On a-do-rait ça.

C’est ainsi que nous avons découvert :

** Un petit spot au pied des remparts, où un espace entre les rochers servait de lieu de baignade improvisé.

** Hors de la ville, on a aussi réussi à dénicher une plage (à cailloux) avec bar installé dans la pierre, panier de basket et escaliers glissants, dont l’entrée était dissimulée dans les rues.

Mais je dois vous dire : cette dernière étape de notre road trip n’a pas été la plus rose car, pour faire court, nous avons eu des chamailleries entre nous, combinées à des complications avec notre voiture de location (la batterie nous a lâchée et nous avons hérité d’une belle amende de stationnement)(les parcmètres étaient en panne mais cette excuse ne marche jamais -_-).
En gros, les conditions n’étaient pas au top pour terminer ce voyage, rapport au fait qu’il y a toujours un couac quand on s’engage pendant 5 jours aux côtés de gens qu’on connaît à peine. Mais si vous souhaitez faire un tri dans vos amitiés, je vous recommande chaudement cette expérience… !

ophelie

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply amelie LAROUX 26 octobre 2014 at 1:28

    très envie de découvrir la Croatie qui m'attire énormément !!!

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 28 octobre 2014 at 1:42

    Et tu aurais bien raison de booker un ticket pour la-bas 🙂

  • Reply Marie 30 octobre 2014 at 8:33

    Dommage que la fin du voyage a été ternie mais en tout cas cette ville a l'air pas mal, je l'avais vu sous le soleil sur pinterest et ça m'avait l'air sympatoche 😉

  • Reply Ophélie Feedbackbaby 31 octobre 2014 at 1:10

    Coucou Marie ! Oui, les petits couacs arrivent, c'est dommage mais on ne peut pas lutter contre les désirs des gens alors… Au moins j'aurais vu de jolis paysages !
    Dubrovnik est une jolie cité, sous le soleil elle doit effectivement dépoter, malheureusement j'ai eu du ciel gris pendant mon jour et demi sur place… Mais il faisait assez chaud pour aller se baigner, c'est le gros plus ! 🙂

  • Leave a Reply