Glousser

Célibataire et fière de l’être, d’Anaïs Valente. Fraîchement larguée ? Soyez-en fière !

17 mai 2012

Et un livre supplémentaire sur le célibat ! Parce que je considère que tous les remèdes sont à prendre.

Pourquoi lire Célibataire et fière de l’être ?

1. A toutes les single ladies en profond mal-être, j’ai trouvé LA solution pour soigner vos âmes en peine : sauvez-vous la mise avec ce manuel et redorez votre blason de femmes esseulées ! Vous disposez de 53 semaines pour apprendre à devenir fière de votre condition (voire moins si vous êtes de celles qui sont douées en amour).

2. L’auteure propose un programme en béton pour ENFIN vous proclamer « independant woman », pleine de ressources et l’esprit en non-perdition. Gérer son budget, bosser sans s’oublier, entretenir le contenu de son frigo, savoir s’occuper seule, trouver de nouveaux amis… tout ça, c’est dedans le livre.

3. A chaque chapitre, vous pouvez faire un test bien plus cool que ceux des magazines féminins ramollis du bulbe. Vous vous connectez sur le site de l’éditeur et vous remplissez gaiement les formulaires. Pratique quand on prête le manuel aux copines et qu’on ne veut pas qu’elles voient les traces de gomme laissées par nos réponses !

 

Pourquoi je vous le recommande ?

Même si on est une gonzesse en mal de mâle depuis des lustres et qu’on maîtrise déjà le savoir-faire itou, on trouve quand même des chapitres intéressants.
Citons mon exemple : j’ai déjà l’appart’ et la voiture, je suis capable de réaliser des tas de trucs sans le support de mon ex et j’ai déjà tiré plein d’avantages de ma liberté de donzelle des temps modernes (toyboys, séances de sport à gogo, cadeaux pour ma pomme, cocktails entre nanas et autres activités pleines d’égoïsme). En revanche, à la lecture du livre… j’ai pris conscience que 1) je mangeais mal, 2) mes sous-vêtements sont les mêmes depuis ma rupture et 3) je voulais un chat (mais c’est déconseillé en fait – voir l’article « Vivre seule avec un chat sans devenir la fille au chat »). En somme, ce manuel vous aide à faire la part des choses.
L’auteure, Anaïs Valente – une pro belge du célibat – a tenu un super blog-éphéméride en 2011 avec des illustratrices de la mort. Je l’embrasse pour m’avoir fait sourire 365 jours.

ophelie

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Isa 18 mai 2012 at 7:06

    Je savais bien que son nom me disait quelque chose ! J'ai adoré Planète célibataire ! (Ben oui, quoi, je suis mariée, et chanceuse, et tout, et tout, mais je me renseigne, je suis curieuse ! ^^)

    Je ferai la pub du manuel autour de moi, alors 🙂

    Bises
    Isa

  • Reply Ophélie Blibli 21 mai 2012 at 11:44

    Oui et puis, les illustrations de Planète Célibataire sont quand même de qualité =D
    C'est surtout pour ça que j'y allais : j'avais l'impression de me voir caricaturée chaque jour ^^

  • Reply Anaïs Valente 23 mai 2012 at 9:08

    tiens mon com n'est pas passé, donc je te remerciais pour cet article 🙂

  • Reply Ophélie Blibli 23 mai 2012 at 9:09

    haa c'est super gentil de passer ici Anaïs 🙂
    Mais de rien, la lecture de ton manuel a été un vrai plaisir (et je n'ai pas terminé de l'étudier de fond en comble…) A bientôt!

  • Leave a Reply