Trembler

Alex, de Pierre Lemaitre. Ou l’enlèvement qui tourne mal

11 novembre 2015

29 m2. C’est la taille de mon studio actuel, situé dans une rue à sens unique, à deux encablures des berges de Seine. Si l’endroit est charmant, il reste cher payé pour le peu de temps que j’y reste. – vous savez, moi j’aime ça, bouger. Alors j’ai décidé de partir. Trouver moins cher, plus grand, plus pratique. En Normandie, c’est facile.
De fait, je me suis lancé un pari fou : déménager en dix cartons. Pour mes affaires personnelles, j’entends bien. Jusqu’ici, je m’en sors plutôt bien. J’épluche le web à la recherche de conseils, techniques et autres lectures constructives pour vider mon intérieur. Les pros appellent ça le minimalisme. Je suis une grande fan. J’ai déjà opéré un tri énorme dans mes livres (photographiant les couvertures de ceux qui me tenaient à coeur), dans mon armoire (vendant sur Vinted.fr – bonheur), dans mes papiers (scannant vieux cours / factures / notes)… Je deviens une obsédée du désencombrement avec, en tête, l’idée de rendre mon intérieur aussi pur et blanc que celui d’un catalogue Ikea.
Mais ceci n’est rien, en comparaison d’Alex, personnage principal du livre éponyme de Pierre Lemaitre. C’est toute sa vie qu’elle a dû minimaliser… en un carton. Et ça, c’est plutôt extrême, non ?

Pourquoi lire Alex ?

1. Parce que c’est un thriller 3 en 1 (trois actes en un, quoi) qui nous fait changer d’avis par trois fois sur son héroïne. C’est à vous en faire tourner la tête… comme tous ces hommes séduits par le charme d’Alex. Car il s’agit d’une fille belle, belle, belle… mais, hum, mystérieuse.
Un jour, Alex se fait enlever, brutaliser et séquestrer par un type bizarre. La police de Paris est sur le coup, mais l’enquêteur – le très petit Camille Verhoeven – patine lamentablement. Faut dire que la victime est difficile à identifier. Pendant des jours, Alex va devoir survivre, piégée dans une cage, face à la faim, le froid, les rats… et son bourreau. Quand la police la retrouve enfin, c’est le trouble : la jeune femme s’est échappée sans laisser de traces. Et alors que la police part à sa recherche, un meurtrier commence à sévir dans la capitale.
2. Parce qu’on est secoué-e, littéralement. Dans un style direct et tranchant, ce cher Pierre Lemaitre nous ment. On croit avoir affaire à une histoire d’enlèvement en bonne et due forme quand, soudain, on se retrouve les sourcils froncés à tenter de saisir les tenants et aboutissants d’une histoire de vengeance meurtrière. « Bwaaah, mais qu’est-ce qui se passe, nom de nom, dans ce thriller ? », se dit-on, une tasse de thé à la main, l’air anxieux.
3. Car, à moins de jeter un œil d’emblée aux derniers chapitres, il est impossible de deviner le déroulé de l’intrigue. Vraiment impossible. Alex est l’un de ces personnages qu’il est difficile de placer dans une case : alors qu’on l’identifie comme une jeune femme ordinaire évoluant dans un Paris inexpressif, elle papillonne et nous échappe, l’essentiel de sa vie se contenant dans un simple carton… et pour cause ! Hopla, je m’arrête là 🙂

Pourquoi je vous le recommande ?

Comme je ne voudrais pas trop en dire, je m’en vais vous raconter la façon dont ce livre a occupé mes soirées de fin d’été (oui, ça date – je chronique avec un mois, voire deux, de retard – et alors ?).
J’ai traversé une lonnngue période sans lecture alléchante. Tomber sur ce titre de Pierre Lemaitre (merci à la bonne âme qui me l’avait prêté), c’était un peu comme retomber dans la marmite de la lecture-passion.
DONC. Au début, j’étais sceptique façon oh-encore-un-livre-d’enquête-chiiant. Ah et, je ne connaissais rien des bouquins précédents de Lemaitre. Très vite, l’intrigue a pris une tournure inattendue. Le rythme s’est accéléré, l’héroïne a commencé à agir étrangement… et là, pof ! Conquise.
Vous le serez aussi… et j’espère que vous m’en direz des nouvelles !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Cultivez-moi 12 novembre 2015 at 8:09

    Je crois que j'ai trouvé le premier roman dudit Pierre Lemaitre sur lequel je vais jeter mon dévolu, merci !
    J'ai découvert il y a quelques temps que sa fille est dans la classe d'en face de la mienne (je suis PE), lors d'une discussion entre collègues, genre "non mais quand son papa a eu le prix Goncourt ça a dû changer leur vie… " ^^ Enfin bref, j'ai décidé de lire du Pierre Lemaitre tout récemment, et merci pour cet article 😀

  • Reply lesdoucesparoles 15 novembre 2015 at 5:46

    J'avais adoré "Robe de marié" que je te conseille totalement si tu ne l'as pas lu. Donc du coup, j'ai vraiment très envie de découvrir ce nouveau thriller ! 🙂

  • Leave a Reply